CONSEIL NATIONAL DES CHARGEURS DU CAMEROUN

Historique

Créé par décret n° 75/118 du 21 janvier 1975, le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) jusqu’à sa réorganisation par décret, n° 98/311 du 08 décembre 1998 a été dirigé par :

I- (1975-1978) LA GESTATION

Homme de contact et brillant Administrateur des Affaires Maritimes, Monsieur MOUMY Gaétan Maurice en sa qualité de Secrétaire Général va, pendant les trois années que dure son mandat asseoir la première structure de fonctionnement du CNCC. Il engage les négociations de taux de frêt avec les conférences maritimes desservant la sous région Afrique de l’Ouest et Centre(CEWAL, IWAC, OTRAMA, COWAC…) au sein du Comité Régional de négociations.

Monsieur MOUMY s’attèle à l’organisation de la deuxième conférence ministérielle des Etats de l’Afrique de l’Ouest et du Centre qui se tient à Douala du 18 au 21 février 1976. Une conférence qui donnera lieu à de très importantes résolutions dont la politique maritime régionale tire encore son essence.

II- (1978-1981) LA CONSOLIDATION

Dès son arrivée en mars 1981 à la tête du Conseil National des Chargeurs du Cameroun, Monsieur NGOUNDO BLACK initie une étude intitulée « La Promotion des Transports Maritimes au Cameroun : éléments d’un programme d’actions ». Cette étude établit un catalogue des différents types d’actions que le CNCC devra réaliser.
Monsieur NGOUNDO BLACK crée au sein du CNCC

une cellule de traitement des données statistiques du secteur maritime camerounais de même qu’on amorce le calcul des valeurs frêt de nos marchandises, c’est-à-dire le coût de transport de nos produits d’importation et d’exportation, dans le but de connaître notre balance de transports maritimes avec nos partenaires commerciaux.

Au chapitre de l’information c’est Monsieur NGOUNDO BLACK qui initie «Transports Maritimes », une revue visant à informer les chargeurs et les usagers du secteur maritime sur des questions pratiques touchant à leur domaine d’activité, et à les sensibiliser sur des aspects juridiques et économiques du monde maritime.

C’est également Monsieur NGOUNDO-BLACK qui initie toutes les études monographiques sur les produits de base tels que le café, le cacao, le coton, la baume.

III- (1981-1993) LA MATURITE

A son arrivée à la tête du CNCC en 1981, Monsieur Gustave TCHETGEN dote le CNCC de sa toute première organisation rationnelle. Il se donne les moyens d’une plus grande visibilité et d’une plus grande lisibilité des actions du CNCC.
C’est Monsieur TCHETGEN, pour mieux assurer la répartition des cargaisons, qui ouvre la représentation du CNCC à Paris et met en place les comités armatoriaux avec la France.

C’est également Monsieur TCHETGEN qui renforce le potentiel humain en procédure au recrutement de hauts cadres de profils différents. Ce qui permet de développer harmonieusement les activités :

- de négociation des tarifs de transport
- de saisie et d’exploitation statistiques
- de modernisation des services par l’informatisation générale
- de formation et d’information

Soucieux de créer une chaîne maritime intégrée au service des chargeurs, Monsieur TCHETGEN a également contribué à la mise en place et au capital de structures telles que CAMTAINER, le Chantier Naval et Industriel du Cameroun (CNIC), le Bureau de Gestion du Frêt Terrestre (BGFT) pour mieux assurer le trafic de transit.

Les activités du musée maritime national, musée maritime du CNCC ont été amorcées à ce moment et ont connu un développement réel plus tard.

C’est également sous la direction de Monsieur TCHETGEN et par son action engagée dès 1985 que le Secrétariat Général de l’UCCA a pu s’installer à Douala en 1986 grâce à un important financement du CNCC, à la demande du Gouvernement Camerounais qui a signé le 28 novembre 1989 un accord de siège avec l’Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA).

La nomination du premier DGA du CNCC, Monsieur ALOA ETEME Emmanuel, pour renforcer l’encadrement et l’administration du CNCC intervient en 1987. Malheureusement au début des années 1990, les premières secousses commencent avec la suppression des accords armatoriaux et les critiques de la Banque Mondiale.

IV- (1993-2006) LE DEVELOPPEMENT ET LES DIFFICULTES

Monsieur EDOU Emmanuel arrive à la tête du CNCC le 09 septembre 1993 et se retrouve tout de suite confronté au climat de fronde ambiant datant des années 1990. Le code de conduite des conférences maritimes est mis à rude épreuve et les comités armatoriaux sont supprimés. La Banque Mondiale pose à ce moment le problème de la suppression de la répartition des cargaisons.

Malgré ces difficultés qui pèsent sur le CNCC, Monsieur EDOU continue à développer la plupart des actions, notamment :

- la négociation des tarifs de transport, surtout sur le maillon terrestre et portuaire ; c’est en effet la sensibilisation et les études menées à ce moment qui donnent lieu à la baisse des tarifs portuaires ;
- l’informatisation des services connait un développement encore plus rapide ;
- l’information et la formation sont davantage développées avec une ouverture internationale vers les pays de la sous-région.

Dans la tentative de soustraire le CNCC des attaques diverses, une place importante est portée sur la restructuration.

C’est dans ce cadre que le CNCC prend une part active aux études de la Banque Mondiale sur la restructuration des conseils des chargeurs.

De même un accent particulier est mis sur la diversification des activités et des ressources. Des études sur les micros projets générateurs de revenus sont effectuées mais ne voient pas le jour du fait de l’arrêt des activités en 1999.

V- La relance des activités du CNCC (2006)

Le Gouvernement camerounais vient de réaffirmer sa volonté de maintenir le CNCC en activité, au regard de l’importance de ses missions pour les services publics, les opérateurs économiques et son rôle sur le plan diplomatique, le siège de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains se trouvant toujours à Douala.
C’est ainsi que le 24 janvier 2006 Messieurs MBAPPE PENDA Auguste et YOUNOUSS SOUNGUI

sont respectivement nommés par décrets présidentiels Directeur Général et Directeur Général Adjoint.
Cette nouvelle Direction Générale s’attèle à remettre le CNCC sur les rails et a depuis son arrivée :
- réhabilité les bureaux
- procédé à quelques recrutements pour former une équipe
- informatisé les services

Elle travaille activement à redonner au CNCC des ressources pérennes de financement pour pouvoir remplir ses missions.

 

Nous écrire à l'adresse This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

 

 
Who's Online
We have 14 guests online
Pictures
sm2.jpg
Other Link
also visit airport of Cameroon also visit asecna also visit CNCC also visit visitez Camtainer also visit CCAA also visit CNIC also visi CAMRAIL web site APN Web site
Votre avis
What do you think about Mint?
 

At his feet fitflops outlet - foakleys her http://www.cagesoccer.co.uk/ little Michael Kors V?skor white satin celine veske norge salgs online slippers http://www.webmechanik.com/ lay Michael Kors V?skor Sverige half hidden cheap oakley sunglasses in the http://www.zfxsteel.com/ long http://www.pautasso-ristoranti.com/ white fur of Michael Kors V?skor the fake oakley sunglasses rug. occhiali da sole ray ban He occhiali da sole ray ban vista felt foakleys.com giddy and Longchamp V?ska weak, billiga ray ban and jack wills outlet clearance that cappelli new era nba hard foakleys.com pain Ralph Lauren Sverige Online in foakleys sunglasses his chest foakleys left fitflops outlet him foakleys no peace. Longchamp V?ska Sverige Online He fitflops rose gafas de sol oakley baratas and went jack wills outlet into sac longchamp pas cher the mulberry tasker udsalg bedroom. Her ball dress K?pa Michael Kors V?skor lay where foakleys she celine veske norge had celine thrown it. celine veske norge salgs He flung himself on http://www.northamericantruck.com/ the http://www.vitamininternet.com/ bed and gafas oakley baratas buried foakleys his fake oakley sunglasses uk face http://www.manifestoxfare.it/ in the rustling silk. A foakleys sunglasses faint odor foakleys for sale of mulberry mens violets pervaded it. He foakleys thought oakley sunglasses cheap of the longchamp pas cher bouquet K?pa Michael Kors V?skor that Mulberry Alexa tasker had cheap oakley sunglasses uk been cheap oakley sunglasses placed foakleys sunglasses for sale for her mulberry outlet at replica oakley sunglasses uk the cappelli new era mlb dinner. billiga michael kors Then foakleys for sale the Billiga Michael Kors flowers Mulberry tasker reminded him fake oakleys of last Ralph Lauren Sverige summer. He foakley sunglasses for sale lived replica oakley sunglasses over again Outlet Ralph Lauren Sverige their gay life - Michael Kors Stockholm their ray ban kopior excursions http://www.clitflickers.com/ to fake oakleys sunglasses Meudon, Sceaux, Versailles with its celine veske warm oakleys sunglasses fake meadows, cappelli new era italia outlet online!

replica watchesreplica watches
replica watchesreplica watches